Nuances et variations - Lundi

Publié le par Gabonia Maria Madeus

Nuances et variations - Lundi

Un jeune homme s’approcha de la porte du bar « Le Bar On » et retourna vivement la petite pancarte qui disait « Fermé (parce qu’il faut bien se reposer) ». De l’autre côté de la pancarte, sur un fond rouge vif, d’une écriture jaune canari étaient inscrits ces mots : « Ouvert (parce qu’on s’est bien reposé et qu’on va tout déchirer !) ». Le jeune homme, un brun aux yeux verts, tourna ses talons et se dirigea vers le bar. Il essuya quelques verres, nettoya son comptoir, fit un peu de comptabilité, mis en place la salle de son bar, et se posa quelques minutes sur un table avec un roman. Il chercha pendant quelques secondes la bonne page, celle à laquelle il s’était arrêté, sans doute. Juste au moment où il sembla trouver la bonne page, une clochette retentit, signalant que quelqu’un venait d’entrer dans le bar. Il soupira et se leva.

Dani posa son sac violet cousu main sur le comptoir et regarda le jeune brun. Elle lui sourit avant de commander un chocolat chaud et un croissant. C’était son petit rituel des lundis matins pour, disait-elle, commencer la semaine en beauté. Le jeune homme lui apporta son chocolat chaud et son croissant et croisa les bras tout en restant en face d’elle.

- Alors, commença Dani la bouche pleine. Comment c’était ton week-end ?

- J’étais chez mon frère à Lyon, c’était pas mal, mais je suis un peu crevé. Tu connaitrais pas quelqu’un qui voudrait quelques heures de boulot ?

- Hm, je crois pas, pourquoi ? Tu veux embaucher quelqu’un pour faire les sales horaires ?

- Ouais, genre quelqu’un qui ferait l’ouverture ou la fermeture de temps en temps…, répondit-il en baillant.

- Je peux t’aider moi !

Dani scruta la réaction du jeune homme avec un sourire malicieux. Il semblait très surpris de cette nouvelle. Il regarda Dani, avec un air très sérieux.

- Tu voudrais sérieusement bien faire quelques heures ici ?

- Bah, Alexis, bien sûr, j’habite juste au-dessus ! s’exclama t-elle. Puis, c’est sympa comme petit job. ‘fin, je serais payée, quand même ?

- Evidemment…

Alexis fut interrompu par le bruit singulier de la porte. La petite clochette retentit trois fois. Un groupe d’amis venait d’entrer. Il les laissa s’installer à une table avant d’aller les saluer et prendre leur commande. Pendant ce temps, Dani observa les nouveaux arrivants.

Il lui semblait qu’elle ne les avait jamais vus auparavant. Il y avait une jeune femme, blonde avec une mèche rose, et qui avait une sorte de tâche de naissance au creux du cou. Elle portait une salopette en jeans par-dessus un t-shirt jaune orangé et avait une veste noire. Ses chaussures à talons étaient noires également, et elle avait des boucles d’oreilles jaunes comme son t-shirt. A côté d’elle se tenait un garçon, au teint mat, qui avait de magnifiques noirs cheveux bouclés. Il n’avait pas de très longs cheveux, mais ils n’étaient pas très courts non plus. Il avait des lunettes rouges foncé , et un collier de perles en bois. Il avait sur lui un simple jean et un t-shirt noir, et portait aux pieds des baskets blanches. Il semblait être le plus jovial de la bande. Enfin, un autre jeune homme se trouvait avec eux à la table. Il était roux, et avaient les cheveux longs. Il les avait coiffés en une tresse qui lui arrivait en dessous des épaules. Son visage était couvert de tâches de rousseur, et il avait un grain de beauté juste à côté de son œil droit. Il était habillé d’un pantalon bleu foncé, et d’un t-shirt blanc. Il avait également revêtu une petite veste sans manches noire, des mocassins et une écharpe d’un bleu azur très clair. Il semblait être assez marrant, puisqu’Alexis était mort de rire en prenant sa commande.

Dani détourna les yeux quand elle vit Alexis se retourner pour revenir préparer les commandes et fit mine de boire son chocolat chaud en regardant les images accrochée derrière le comptoir. Alexis arriva près d’elle, passa derrière le bar et posa un plateau vide devant lui.

- Je t’ai vu nous observer, fais pas l’innocente !

Dani sourit. Elle posa la tasse qu’elle venait de terminer et en demanda une autre. Alexis passa une main dans ses cheveux après avoir posé une tasse de café sur le plateau, un jus d’orange et un thé. Il prépara la tasse de Dani et la posa devant elle avant de déposer deux pains au chocolat et un croissant sur dans une corbeille. Il emmena le plateau et la corbeille sur la petite table dont il venait de prendre la commande. Il revint près de Dani, imprima l’addition et retourna la donner au petit groupe d’amis. Lorsqu’il eut terminé, il se plaça en face de Dani. Elle ne put s’empêcher de demander :

- C’est qui ?

- La fille entre aux Beaux-Arts, je crois, elle débarque dans le quartier, le mec aux lunettes, c’est son voisin et le rouquin, c’est genre son cousin ou un truc comme ça…

- Ils sont sympas ?

- Très ! La fille s’appelle Clara, je crois, son voisin Paul et le rouquin j’en ai aucune idée…

Dani hocha de la tête, puis décida d’aller se présenter. Elle débarqua au milieu d’une conversation. Elle se présenta rapidement.

- Coucou, moi c’est Danielle, mais tout le monde m’appelle Dani ! J’suis peintre, et j’vais travailler un peu ici !, dit-elle toute souriante. Désolée, j’aime bien rencontrer des gens, et du coup, voilà…

- Moi c’est Clarisse, tout le monde m’appelle Clara, et j’vais entrer aux beaux-arts dans deux mois… Enfin, après les vacances quoi, dit-elle en rougissant. Lui c’est mon cousin Raphaël, et lui c’est Paul, mon voisin.

- Enchantée ! Faudra qu’on se fasse une petite soirée un de ces jours ! Filez-moi vos numéros !

Dani revint au bar. Alexis secouait la tête de gauche à droite puis de droite à gauche et souriant et en ayant l’air désespéré. Il lui demanda en riant comment elle faisait pour être aussi extravertie. Dani haussa les épaules en éclatant de rire. Elle piqua à Alexis le livre qu’il avait posé près de son jus d’orange et lu le titre à haute voix. Elle semblait impressionnée qu’il puisse lire quelque chose comme ça. Elle haussa les sourcils en lui rendant le petit bouquin à la couverture blanche.

- Tu sais, je pensais à un truc… Faudrait en faire quelque chose de ce bar…

- Je sais pas ce que je suis sensé comprendre, là…

- Faudrait le repeindre ! Oh, oui ! Alexis ! Laisse-moi repeindre ton baaaaaaaar !, s’écria Dani, heureuse d’avoir trouvé une si bonne idée. S’il te plaît ! Je ferai un truc super beau ! Je travaillerai sur un arrangement de couleurs, je ferai une fresque gigantesque ! Ce sera genre harmonieux et déconcertant !

- Un peu comme toi ?

- Oui, c’est ça ! Comme moi ! Ce sera un mélange explosif de couleurs acidulées mais douces en même temps !

- J’sais pas trop…, pouffa Alexis. On verra… Donc tu vas travailler un peu ici ?

- Quand t’en as besoin, ouais, si tu veux ! De toutes façons, j’ai pas grand-chose à faire à part aller à la galerie d’arts pour bosser… Mais elle ouvre à dix heures et ferme à dix-neuf heures, alors… J’suis genre… Méga dispo !

Dani sourit, et Alexis nota ses horaires. Il lui dit qu’il devait encore calculer son salaire et voir s’il pouvait se permettre d’employer quelqu’un. Puis d’autres personnes entrèrent dans le bar, le groupe d’amis que Dani venait d’approcher partit, et Alexis commença sa course habituelle. Dani le salua, prit son sac et ressortit en chantonnant.

- C’est parti !, se dit-elle en murmurant. Que la semaine commence !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article